RSS

article 222 de la loi Egalité et Citoyenneté.

Le Conseil constitutionnel vient d’invalider l’interdiction de la fessée qui avait été votée définitivement au Parlement le 22 décembre 2016. Cet article de loi visait à compléter la définition de l’autorité parentale, en excluant « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ». La pédiatre Catherine Gueguen, spécialiste des neurosciences, auteure de Vivre heureux avec son enfant (Pocket), refusant de rester les bras croisés, a écrit sa colère au Président de la République.

Monsieur le Président,

J’ai récemment publié des ouvrages sur les effets néfastes de la violence éducative ordinaire sur le développement du cerveau des enfants. Les neurosciences savent nous dire aujourd’hui que cette violence éducative est à la source de biens des maux dont souffrent les enfants  et les adultes avec des effets négatifs sur la santé physique mais également sur les capacités cognitives et affectives, sur l’humeur avec des manifestations anxieuses, dépressives, agressives et de la délinquance.

L’intérêt qu’a rencontré mon travail dans l’opinion témoigne de l’attention que bon nombre de parents, d’enseignants et autres spécialistes de l’enfance portent à cette question qui ne se résume pas évidemment à l’interdiction de la fessée, mais à l’interdiction de  toute maltraitance physique et morale.

La violence éducative est un grave problème de société.

La récente décision d’interdire « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles » sur les enfants était un immense progrès et s’annonçait comme étant une mesure historique, majeure de votre quinquennat.

La récente décision du Conseil constitutionnel de censurer cet article de loi est une décision inique. Je ne comprendrais pas qu’une question de cohérence administrative, un vice de forme, justifie de renoncer à une grande avancée sur le plan du droit et de l’humanisme.

Pourquoi devrait-on continuer à considérer comme une agression le fait de frapper un adulte, comme de la cruauté le fait de frapper un animal et comme de l’éducation le fait de frapper un enfant ?

Je vous demande, Monsieur le Président, de tout faire pour que cette décision d’interdire « tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles » sur les enfants soit rétablie.

Comme je ne doute pas que vous soyez intéressé par ces questions je vous joins un des mes livres sur le sujet à propos duquel je serai très heureuse d’avoir éventuellement votre opinion.

Soyez assuré, Monsieur Le Président, mes sentiments respectueux.
Catherine Gueguen

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2017 dans Accueil

 

c’est encore moi, c’est l’interne …:)

Aux urgences c’est tous les jours l’état d’urgence Madame Tourraine !

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 janvier 2017 dans STMS

 

secouez la Poussière

secouez la Poussière

Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s’en défaire, de s’en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N’attendez pas que l’on vous rende quelque chose, n’attendez pas que l’on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la Poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes.

Le Zahir de Paulo Coelho – Paulo Coelho

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 janvier 2017 dans DES MOTS

 

Étiquettes : , ,

Vidéo

J’peux pas j’ai EP2 ;)

J’peux pas j’ai EP2 ;)

En pleine période de révision, on s’échauffe en images

réfection du lit occupé:

 

réfection du lit inoccupé:

 

 

   le change du nourrisson:

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 janvier 2017 dans STMS

 

Étiquettes : , , ,

Souris!

Souris!

« Surtout souris, n’oublie pas de sourire. Souris pour escroquer ton désespoir, souris pour continuer de vivre, souris dans ta glace et devant les gens, et même devant cette page. (…) Souris un peu pour croire que tout ne va pas si mal que ça. Souris pour croire que rien n’importe, souris pour te forcer à feindre de vivre, souris toute ta vie à en crever et jusqu’à ce que tu en crèves de ce permanent sourire. »

– Albert Cohen « Le Livre de ma mère »

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 janvier 2017 dans DES MOTS

 

Étiquettes : ,

Ça se passe en France

l’insupportable misère des lycéens SDF

 

où rentrer en sortant de cours? …..

 

Les lourdes conséquences de la vie à la rue
La précarité extrême laisse des traces profondes chez les enfants, avec de lourdes conséquences sociales et psychologiques. En 2013, l’enquête menée par l’observatoire du samu social de paris avait constaté des états de santé très préoccupants : 20 % des mineurs sans toit présentaient des troubles de santé mentale et plus de 80 % avaient un retard du développement. La malnutrition qui touche la plupart de ces familles entraîne, chez les enfants, de nombreux cas d’anémie (38 %), de surpoids (22 %), voire d’obésité (4 %). Leur avenir est évidemment beaucoup plus incertain. 10 % de ces enfants à la rue ne fréquentent pas les bancs de l’école. Et beaucoup risquent de développer une estime de soi dégradée, cet environnement très précaire les empêchant d’imaginer positivement leur propre avenir. (source http://www.humanite.fr/)

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 décembre 2016 dans Accueil

 

L’hymne de nos campagnes

L’hymne de nos campagnes

Ce mois de décembre 2016 restera comme l’un des plus pollués voire le plus pollué depuis le début des mesures en France. La qualité de l’air est fréquemment dégradée depuis la fin novembre.
Les polluants restent présents en cette 3ème semaine même si globalement, la situation est moins critique que durant la première quinzaine. Une amélioration est attendue au Nord au passage de quelques perturbations mais les taux de particules demeureront élevés en Rhône-Alpes, notamment vers Grenoble.

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 décembre 2016 dans Espace curiosités

 

Étiquettes :